Passer au contenu

Fusterlandia : un air de fantaisie sur La Havane

posté dans Amérique

Dans ce premier épisode des voyages à l’aveuglette, Marco nous raconte la découverte de Cuba et ses déambulations à Fusterlandia. Joueur de baseball non-voyant, il a participé à un tournoi à La Havane et à plein de choses à nous raconter sur cette ville. En préambule, il nous explique comment fonctionne ce sport adapté en général avant de nous emmener marcher dans les rues polluées de la capitale cubaine.

Idée pour voyager à cuba avec une déficience visuelle : La compétition sportive

Beaucoup de déficients visuels se baladent sur la planète grâce au sport qu’ils pratiquent. Souvent encadrés par une équipe de bénévoles et par des coachs valides, cela procure aux moins téméraires une certaine sécurité leur permettant de franchir le pas. En effet, il n’est pas donné à tout le monde de partir voyager en autonomie totale, chacun à sa propre façon de gérer le handicap voire même une certaine timidité qui peut faire hésiter au moment de demander de l’aide à un inconnu. L’autre avantage de ce genre d’événements est la rencontre avec des personnes mal et non-voyantes de toutes les nationalités qui entraîne souvent des échanges très enrichissants. Je me suis moi-même rendu en Espagne pour une compétition de Blind Tennis et j’en garde un excellent souvenir.

Si vous aussi vous voulez essayer le baseball pour non-voyant et accompagner Marco lors de son prochain tournoi à l’étranger, rapprochez-vous de son équipe : les Bandits de Nogent-sur-Marne. 

Voir leur site

Séjournez à l’hôtel Habana Libre : Ancien siège de la révolution castriste

Grand hôtel d’une vingtaine d’étages, c’est un bâtiment mythique de La Havane. Marco a adoré les musiciens qui animent les lieux chaque soir ainsi que le côté historique très prégnant. L’ancienne chambre de Fidel Castro est toujours présente même si elle n’était pas ouverte à la visite lors du séjour de notre sportif italien. Il est situé à quelques minutes du Malecon, une longue avenue qui longe la mer au nord de La Havane. Il est agréable de s’y promener et malgré la fumée désagréable qu’elles dégagent, vous apprécierez de voir passer devant vous de vieilles voitures du siècle dernier qui ont totalement disparu de nos villes européennes.

Réservez sur Booking.com

Ne manquez pas la visite de Fusterlandia

C’est une sortie accessible de La Havane que Marco vous conseille. Le Fusterlandia est un quartier atypique de la ville qu’un artiste cubain a décoré de mosaïques et de statues en céramique. Les maisons, les bancs ainsi que le reste du mobilier urbain ont été customisés par cet homme qui ne manquait pas d’inspiration. Il est possible de toucher et de découvrir l’essentiel des décorations avec les mains, ce qui est rarement autorisé dans les musées plus classiques. Seconde bonne nouvelle si vous voyagez à Cuba avec un handicap Visuel, cette activité est gratuite.

Voir sur TripAdvisor

Assistez à un match de baseball au stade Latinoamericano

Extrêmement méconnu en France, le baseball est le sport national à Cuba. L’ Estadio Latinoamericano est le plus grand stade de La Havane avec 55000 places assises. Lorsque Marco est allé voir jouer le club local, les industriales, les gradins étaient pleins à craquer. Pas de sifflets, pas d’insultes ni de bagarres entre supporters, il n’y avait que des trompètes et des applaudissements bienveillants. Signe ultime de cette unité absolue, l’hymne national est entonné avant chaque match de baseball à Cuba et tout le monde le chante sans aucune distinction. Cette atmosphère très particulière vaut le coup d’oeil.

Un Commentaire

  1. Max
    Max

    Franchement le site est vraiment cool, bravo.

    23 septembre 2019
    |répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *